Le N°3 : RICHARD III

Toute l’horreur sanguinaire de la guerre des Deux-Roses se concentre dans Richard III. Figure infortunée et maléfique, Richard est l’un des enfants contrefaits d’Édouard IV d’York. Nommé régent, il fait assassiner ses neveux ainsi que certains membres influents de la cour, puis il usurpe le trône de son frère, prince héritier. Shakespeare se permet des licences chronologiques et accentue la difformité morale du tyran, chez qui il réunit le mal, la grandeur et la bravoure : des scènes comme celle de la veille a la bataille de Bosworth sont mémorables, de même que l’impressionnante alliance de lucidité et de perversion chez le personnage, une fois sa dernière heure venue. C’est dans cette œuvre que le poète commence à utiliser le vers blanc ou sans rime, accentuant ainsi la profondeur et la liberté de l’étude psychologique des personnages.

 Retour
shakespeare-fr _ Oferta